Actualités

Le lundi 9 mai 2022, la chapelle du Centre...

Le lundi 9 mai 2022, la chapelle du Centre d’Accueil Missionnaire Père Guy BRASSARD de Kaya a abrité la cérémonie d’envoi de 25 nouveaux catéchistes. Elle s’est déroulée au cours d’une célébration eucharistique présidée par son excellence Mgr Thomas KABORE, évêque émérite de Kaya. Ce fut en présence d’une foule nombreuse d’autres agents pastoraux, de fidèles, da parents, d’amis et de connaissances, que les nouveaux envoyés ont promis d’annoncer Jésus-Christ toute leur vie durant, eux et leurs épouses.


Une vue des nouveaux catéchistes

D’habitude, cette cérémonie d’envoi en mission des nouveaux catéchistes se fait au sein même de leur maison de formation, à savoir le Centre de Formation de Catéchistes(CFC) Saint Luc de Tougouri. Mais Situation sécuritaire obligeant, elle a été délocalisée à Kaya. Ce qui n’a pas fait perdre à l’événement ni son importance ni son éclat. En témoigne donc la foule nombreuse venue y participer et y communier.
Trois étapes importantes ont marqué le rite : l’appel des candidats, leur prestation de serment et enfin leur envoi en mission dans leurs nouveaux postes respectifs. Ces 25 nouveaux catéchistes viennent ainsi appuyer et renforcer leurs collègues déjà en activité au sein des communautés chrétiennes. Ils l’ont promis, ils iront partout où ils seront envoyés par leurs curés respectifs, pour l’annonce de la Bonne Nouvelle. Celle-ci suppose, selon Mgr Thomas KABORE qui l’a rappelé dans son homélie de circonstance, une vie de témoignage authentique, aux yeux des chrétiens. En d’autres termes, l’annonce de l’évangile ne se limite pas seulement aux paroles, aux commentaires des textes sacrés durant le culte, à la catéchèse…Elle concerne également toute la vie de ceux qui l’annoncent. C’est de cette façon qu’ils seront crédibles, qu’ils pourront faire passer le message évangélique.


La messe a été présidée par Mgr Thomas KABORE

Au regard de la crise de la vocation des catéchistes dont le nombre a considérablement chuté des dernières décades, le nombre de ces nouveaux catéchistes est encourageant. Certes, même si plusieurs promotions ont été concernées par l’envoi, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit là d’une bonne moisson qui constitue pour les curés une bouffée d’oxygène. Le besoin de catéchistes se fait sentir de plus en plus. D’où l’urgence d’une grande animation pour l’éveil des vocations des catéchistes. Un véritable défi à relever. Mais le premier pari est la prière, conformément à l’exhortation du Christ, qui invite à prier le Maître de la moisons, afin qu’il envoie des ouvriers pour sa moisson.
Fructueuse mission à nos nouveaux catéchistes.

Père Kouka Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
 
 CONTACT

Diocèse de Kaya
BP : 169, Kaya
BURKINA FASO