Actualités

Pèlerinage diocésain sur fond de deuil

Un pèlerinage diocésain sur fond de deuil ! c’est le moins que l’on puisse dire pour parler du pèlerinage annuel du diocèse de Kaya de cette année, célébré durant le weekend du samedi 19 au dimanche 20 mars 2022. Et pour cause ? L’événement de foi a été cruellement marqué par le décès de deux frères se son éminence Philippe cardinal OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou. Il s’agit plus précisément de Tasséré OUEDRAOGO (74 ans) et du catéchiste Gilbert OUEDRAOGO (52 ans), tous deux parents directs de son éminence.


Les militaires se sont impliqués dans la liturgie

En effet, le pèlerinage diocésain, initialement prévu pour se tenir en sa date habituelle en fin du mois de janvier (29-30 janvier 2022), a été reporté au mois de mars (19-20), pour raison de sécurité. Et Mgr Théophile NARE, évêque de Kaya, avait invité son éminence pour célébrer en famille et ce avec toute la communauté diocésaine de Kaya, le jubilé épiscopal d’argent du cardinal, célébré le 28 novembre 2021, en la cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Ouagadougou. L’événement reporté sera donc célébré dans la douleur. Un deuil dont l’onde de choc a été ressenti dans toute l’Église-famille de Dieu au Burkina Faso. Mais aussi par la société civile, au regard des personnes qui sont venues témoigner à son éminence de leur proximité, le jour de de la messe d’enterrement du catéchiste Gilbert. Tasséré, étant musulman, avait déjà été inhumé le jour-même de son décès.
« Est-ce vrai ? » « Pourquoi cela ? » « Pourquoi les deux ensembles et à la fois ? » Ce furent là les questions que plus d’un se sont posées, signe que la tragédie a profondément marqué les gens. La foi a permis à toute la famille diocésaine de Kaya de vivre l’événement dans l’action de grâce. De fait, durant son homélie de circonstance sur la colline mariale de Boulé où a eu lieu la messe du pèlerinage et qu’il a lui-même présidée, le cardinal a emprunté les paroles de la Bienheureuse de la Vierge Marie, pour inviter les pèlerins à dire merci au Seigneur pour tout ce qui est arrivé. « Tout ce que Dieu fait est bon et nous ne faisons que l’accepter et l’accueillir dans la foi », a-t-il dit. C’est sur la base de cette foi que des fidèles, amis, parents et connaissances ont accouru de toutes parts, pour venir accompagner le catéchiste Gilbert OUEDRAOGO dans sa dernière demeure le lundi 21 mars 2022.


Son éminence durant son homélie

Suivant le système de rotation pour l’animation de la liturgie du pèlerinage, la paroisse militaire Saint Martin de Kaya a été à l’honneur. Elle a bien assuré le service qui lui a été demandé à la grande satisfaction de tous. En dépit de la crise sécuritaire et du deuil, les pèlerins n’ont pas marchandé leur déplacement. Ils étaient des milliers à avoir pris d’assaut la colline de Boulé, pour implorer le Seigneur avec Marie et par Marie, pour le retour de la paix dans la région et dans notre pays, le Burkina Faso. Puisse le Seigneur nous entendre pour nous donner cette paix profonde que le monde ne peut pas nous offrir et accueillir tous nos défunts dans son royaume.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
 
 CONTACT

Diocèse de Kaya
BP : 169, Kaya
BURKINA FASO