Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Jubilé de la vie consacrée à Téma-Bokin

La paroisse des Saint Martyrs d’Ouganda de Tèma-Bokin a abrité, du 1er au 3 février 2019, le jubilé de la vie consacrée. Un événement qui entre dans le cadre de la célébration du jubilé des 50 ans du diocèse de Kaya, ouvert en novembre dernier, pour se fermer en novembre 2019.
En effet, dès la première rencontre du Comité d’organisation, l’idée a été trouvée de célébrer des jubilés délocalisés dans certaines paroisses du diocèse autour de mouvements cibles pour, d’une part, associer les paroisses à la célébration de l’événement et d’autre part, redynamiser ces groupes cibles comme la famille des personnes consacrées vivant dans le diocèse de Kaya.

Procession d’entrée des personnes consacrées

En outre l’évêque émérite, Mgr. Thomas KABORE, a voulu que les jubilés délocalisés soient un point de départ pour la mise en application des recommandations du synode diocésain (15-22/11/2016) relatives aux différents thèmes abordés. À ce propos, beaucoup de choses ont été dites sur les Vocations dont la Vie consacrée en proie à de multiples difficultés. Au nombre de celles-ci le manque de vocations. D’où la célébration du jubilé de la Vie Consacrée autour du thème suivant : « Personne consacrée, rends à Dieu pour 50 ans de présence, d’apostolat et de témoignage et travaille à l’éveil des vocations (sacerdotales, religieuses et catéchistiques. »
De façon spécifique, il s’agit de :
 Faire découvrir davantage la vie consacrée ;
 Mettre en route les recommandations du synode au sujet des Vocations dont la Vie consacrée ;
 Réfléchir sur le rôle et la place de la Vie Consacrée dans la vie du diocèse ;
 Éveiller et interpeller la conscience des chrétiens sur les vocations ;
 Impliquer les chrétiens dans l’animation pour l’éveil des vocations dont la vie religieuse.
En plus des consacrés œuvrant dans le diocèse, le jubilé a connu la présence des membres des comités de vocation des paroisses. Une manière d’atteindre les objectifs suscités.

La messe a été présidée par l’administrateur diocésain l’abbé Lambert SAWADOGO

Le jubilé a été marqué par deux grandes communications. La première a été faite par le frère Innocent HOPE de l’ordre des frères mineurs de Saint François d’Assise de la paroisse de Korssimoro et par la sœur Adeline OUEDRAOGO, religieuse SIC de KAYA. Au cours de leur entretien, ils se sont évertués à parler de la vie consacrée (son rôle et sa place dans l’Église en général et dans le diocèse de Kaya en particulier). Objectifs : faire découvrir davantage la vie consacrée aux participants. De fait, contrairement à ce qu’on pourrait penser, malgré la présence des personnes consacrée dans le diocèse e Kaya, ils sont nombreux les fidèles qui ignorent et leur identité et leur rôle. Comment peut-on donc avoir de jeunes et des enfants aspirer à la vie consacrée si ceux-ci ne savent rien de la vie consacrée ? Ce qui vaut à dire que leur communication était la bienvenue, puisque les parents de vocation présents ont, non seulement exprimé leur satisfaction mais encore ont demandé aux sœurs, de faire l’effort pour se faire connaitre davantage
Ensuite, la seconde causerie a été animée par l’abbé Lambert SAWADOGO, administrateur diocésain. Elle a porté sur la contribution de la vie consacrée dans l’animation de la pastorale diocésaine durant 50 ans. Une contribution immense sans laquelle le diocèse de Kaya ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. En effet, en plus du fait que ce sont les père blancs (Missionnaires d’Afrique) qui ont été les premiers à apporter la Bonne Nouvelle à Kaya, les religieux complète l’action pastorale du diocèse à travers des œuvres de charité destinées à soulager les hommes et les femmes dans leurs besoins spirituels, humains, intellectuels et matériels.
Outre ces activités, d’autres ont été menées comme le match de football qui a opposé les sœurs aux femmes catholiques de Tèma-Bokin et qui a vu la victoire des sœurs sur le score de deux buts à zéro. Une soirée culturelle animée par divers groupes.

Une vue des consacrés durant la messe du jubilé

La grande messe du jubilé, présidée par l’administrateur diocésain, l’abbé Lambert SAWADOGO, est venue clore l’événement. Une célébration au cours de laquelle les personnes consacrées se sont présentées davantage à la grande joie de l’assemblée, chaque famille religieuse ayant montré son logo, ses charismes et son lieu d’apostolat.
Un jubilé qui a réussi à tous les niveaux au satisfécit général. Le souhait est qu’il donne beaucoup de fruits non seulement à la paroisse de Tèma-Bokin, mais aussi à l’ensemble du diocèse de Kaya et de l’Église universelle. Après ce jubilé de la vie consacrée, les yeux du diocèse sont dorénavant fixés sur le suivant : le jubilé des catéchistes.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.