Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Jubilé des familles à Boulsa

« Famille chrétienne, sois lieu de pardon, de paix et de réconciliation » : c’est le thème autour duquel s’est tenu, du 4 au 6 janvier 2019, à Boulsa, le jubilé diocésain des familles. Un événement qui constitue l’une des nombreuses activités marquant le jubilé des 50 ans du diocèse de Kaya.
En effet, du 4 au 6 janvier 2019, les familles du diocèse de Kaya ont été à l’honneur dans la paroisse Sainte Maria GORETTI de Boulsa, où elles ont célébré leur jubilé délocalisé, ce après celui des femmes catholiques abrité par la paroisse Saint Joseph de Barssalogho, du 7 au 9 décembre 2018. Ainsi, plus d’une centaine de familles se sont retrouvées à Boulsa, à la faveur de la célébration. Au menu de ces jours : prières, célébration paraliturgique sur la famille, conférences sur le thème, célébration collective de mariages, baptême d’enfants, soirée culturelle, etc.
Dans la matinée du samedi 5 janvier, au cours d’une célébration eucharistique, 55 couples ont régularisé leur situation matrimoniale. Devant Dieu et les hommes, ils se sont dits « oui », pour une communauté de vie, aussi bien pour le meilleur que pour le pire. Une grâce inestimable ce d’autant que ce sont des foyers en refondation et en renouvellement, du moment où ces chrétiens pourront bénéficier à nouveau des sacrements. Dans le même sillage douze (12) enfants ont été baptisés.

Photo de famille avec les autorités

Les travaux proprement dits ont été ouverts dans la matinée du samedi, sous l’œil des autorités civiles et administratives. Ainsi, dans son discours, l’abbé K. Alexis OUEDRAOGO, président du Comité d’Organisation du jubilé, a planté les décors en ces termes : « Ce jubilé des familles se veut un lieu pour magnifier la famille, poser les problèmes auxquelles elle est confrontée aujourd’hui et inviter les chrétiens à toujours affirmer les valeurs de la famille chrétienne à la suite de la Sainte Famille de Nazareth composée de Joseph, Marie et Jésus ». Faisant suite à cette déclaration, le conférencier du jour, l’abbé Denis OUEDRAOGO de Ouahigouya, a fait une communication sur le thème : « Famille chrétienne, sois lieu de pardon, de paix et de réconciliation ».

L’abbé Denis OUEDRAOGO en communication

Dans son exposé, il a fait ressortir les racines des maux dont souffrent les familles et qui y rendent difficiles le pardon, la paix et la réconciliation. Ce sont, entre autre, le manque d’amour, de confiance et de respect mutuels, le non-respect des biens communs ou leur mauvaise gestion, etc. Une communication qui s’est clôturée par des travaux en carrefours durant lesquelles les participants, répartis en groupes, ont répondu à un questionnaire. L’abbé Denis sera suivi par une famille des Equipes Notre Dame de Kaya, qui a fait un exposé sur ledit mouvement. C’est un groupe de familles chrétiennes, dont l’objectif est de maintenir la flamme de l’amour au sein du foyer. L’objectif recherché dans cette activité est d’implante le mouvement des Equipes Notre Dame dans toutes les paroisses du diocèse. La journée charnière du samedi s’est terminée par une célébration paraliturgique sur la famille et une soirée culturelle.

L’administrateur diocésain, l’abbée Lambert SAWADOGO, durant son homélie

Le dimanche 6 janvier, une grande messe du jubilée a été célébrée sur la colline mariale de Boulsa, qui en a profité pour organiser son pèlerinage paroissial annuel sur la colline Tanwooko. Présidée par l’abbé Lambert SAWADOGO, administrateur diocésain, la messe a connu la participation massive de fidèles, venus des secteurs pastoraux de Boulsa : Boulsa-Centre, Yêêga, Bonaam, Zâmbanga et Zéguédéguin. A la fin de la célébration, les familles ont été en mission vers d’autres familles et dans le monde, pour témoigner et vivre ce qu’elles ont reçu, vu, entendu et touché durant le jubilé.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.