Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

C’est parti pour la nouvelle année pastorale 2018-2019

Du mardi 25 au mercredi 26 septembre 2018, s’est tenu, dans la salle de conférence de la Fraternité de Kaya, le presbyterium devant marqué le lancement de la nouvelle année pastorale 2018-2019. Comme d’habitude, il est revenu au père évêque, Mgr. Thomas KABORE, de procéder à l’ouverture de la rencontre par une prière. Cela fait, le Secrétaire général du conseil presbytéral, l’abbé Lambert SAWADOGO, a pris la parole pour adresser particulièrement aux jeunes prêtres (il s’agit des abbés Edmond SAWADOGO, Adolphe OUEDRAOGO, Théodore ZONGO, Rodrigue BONTOGO, Raphaël ZOUNGRANA, et le Père Alexandre MEDA) un souhait de bienvenue et un mot d’accueil au sein du presbyterium. En outre, au nom de tous les prêtres, il a présenté les condoléances aux frères franciscains de Korsimoro, durement éprouvés par le retour à Dieu du Frère franciscain Jean N. Enfin, l’abbé Lambert SAWADOGO a réitéré les souhaits de joyeux anniversaire à Monseigneur pour ses 75 ans de naissance célébrés le 22 septembre dernier.
Dans son mot d’ouverture des travaux, le père évêque a évoqué la mise en place d’une nouvelle planification stratégique pour la pastorale en lien avec les résolutions du synode. Ainsi, pour lui, les célébrations jubilaires sont appelées à marquer le début de la mise en œuvre des résolutions synodales, résolutions focalisées sur l’enracinement de la foi et la consolidation des Petites Communautés Ecclésiales (PCE) comme moyens ainsi que lieux de communion et d’évangélisation. C’est, du reste, le thème du jubilé. L’orientation de Mgr. donnée, le programme des travaux fut présenté par l’abbé Lambert SAWADOGO, ce qui a constitué l’acte transitoire qui a conduit à la lecture du rapport du presbyterium de juin 2018 par l’abbé Alexis OUEDRAOGO, secrétaire adjoint du conseil presbytéral. Après la lecture du rapport, l’abbé Lambert SAWADOGO a procédé à la constitution des groupes et à l’attribution des thèmes du synode, pour une réflexion. L’objectif du carrefour était d’élaborer des propositions pour fournir un support susceptible d’orienter les organisateurs des différents jubilés délocalisés pour une meilleure mise en œuvre des résolutions prises durant le synode. Après quelques consignes et orientations données par l’abbé Lambert SAWADOGO, les prêtres se sont retirés en carrefour selon les groupes constitués pour mener la réflexion sur lesdits thèmes.
Dans l’après-midi, le programme s’est poursuivi avec la mise à jour des commissions, des aumôneries, et du calendrier diocésain de la nouvelle année pastorale 2018-2019, sous la modération du vicaire épiscopal chargé de la pastorale des PCE, l’abbé Sylvère NABALOUM.
Le deuxième et dernier jour du presbyterium a été consacré à l’audition des travaux menés par les prêtres en carrefour, la veille. En rappel, il s’est agi de faire des propositions concrètes, pour le début de la mise en application des résolutions du synode, dans le sillage du jubilé des 50 ans du diocèse. Les principaux thèmes sur lesquels les prêtres ont travaillé sont : les femmes, les enfants, les jeunes, les catéchistes, la vie consacrée, les prêtres. Des jubilés délocalisés seront célébrés autour de ces forces vives du diocèse. Suite au rapportage fait par les différents secrétaires, parole fut donnée aux participants pour des questions d’éclaircissement, de débat, des ajouts, des amendements et des suggestions.

Le presbyterium était au grand complet

Le presbyterium s’est achevé par une série d’informations données par les uns et les autres, qui sur sa paroisse, qui sur son institution, qui sur son aumônerie ou sa commission. des informations venus au bon moment pour la plupart, ce d’autant qu’elles étaient tant attendues, en ce début de la nouvelle année pastorale.
Les prêtres ayant ainsi déterminé les activités de l’année, pouvait intervenir le conseil pastoral à qui il fallait communiquer les travaux. Celui-ci s’est tenu le jeudi 27 septembre 2018, au Centre d’Accueil Missionnaire (CAM) Père Guy BRASSARD de Kaya. Ainsi, après la prière d’ouverture par monseigneur, l’abbé Lambert SAWADOGO a procédé à la présentation des différentes délégations des paroisses, puis aux souhaits de bienvenue aux nouveaux agents pastoraux dans notre diocèse. Ensuite, l’abbé Lambert SAWADOGO a passé la parole à l’évêque.
Prenant la parole, Mgr a commencé par évoquer, de façon transitoire, les actes du synode, pour en venir à la célébration de l’année jubilaire. Dans cette logique, il a brièvement fait état des résolutions à mettre en œuvre dès l’ouverture du jubilé. Par ailleurs, Monseigneur a donné le thème jubilaire : « Avec Marie, enracinés en Jésus-Christ, faisons de nos PCE des lieux de communion et d’évangélisation ». Il a expliqué le thème tout en révélant à l’assemblée ce qui a été prévu de faire dans le Jubilé conformément à l’orientation donnée par le comité d’organisation du jubilé. Dans le cadre de l’explication du thème, Monseigneur, a mis l’accent sur l’esprit de communion. Les CCB ont été vues comme le lieu d’application par excellence de cet esprit de communion. Pour favoriser la communion, il est souhaitable que ces CCB soient plus petites, afin de pouvoir devenir de vraies communautés. C’est dans cet esprit que les CCB ont été subdivisées en PCE : Petite Communauté Ecclésiale. Les membres de ces différentes PCE doivent travailler pour que toutes les communautés deviennent un lieu de communion et une famille.

La célébration eucharistique, un autre temps fort de la rencontre

À la suite de Monseigneur, le secrétaire adjoint du conseil presbytéral a pris la parole pour faire échos du rapport des carrefours des prêtres. Une lecture bien commentée a mis l’assemblée au parfum des résolutions synodales appelées à être accueillies dès les différentes célébrations des jubilés délocalisés. La suite des travaux a ouvert la plage à la communication des commissions et aumôneries, sous la présidence de l’abbé Sylvère NABALOUM, vicaire épiscopal chargé de la pastorale.
Au terme de ces communication, l’évêque, dans son mot de conclusion, a évoqué ce qui suit : Prière pour la paix au Burkina Faso, à la demande du Cardinal, en union avec les coutumiers et religieux du Burkina ; la mise en place et la formation des Cellules paroissiales d’évangélisation et enfin la tenue d’une rencontre des évêques de l’Afrique de l’Ouest….C’est donc parti pour la nouvelle année pastorale 2018-2019 à Kaya.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.